orthotypographie

Comment vaincre le syndrome de la page blanche ?

Écrire est un plaisir… En tout cas, il devrait l’être. Devant le nombre d’articles à rédiger pour vos blogs, vos sites, vos communiqués de presse, vous vous trouvez souvent victime du syndrome de la page blanche. Rassurez-vous ! Cela arrive à tout le monde. Revenons sur quelques habitudes qui permettent de débloquer l’écriture.

En premier lieu, trouvez un sujet : ayez toujours sur vous un crayon et un carnet pour noter vos idées (vous pouvez aussi vous envoyer des SMS…) L’inspiration peut venir n’importe quand, n’importe où, et vous ne devez surtout pas la laisser passer. 
Une fois le sujet trouvé, contrôlez son intérêt : il ne doit pas avoir été récemment traité par vous ou par quelqu’un d’autre là où vous souhaitez le publier. Vous êtes à peu près certain de ne rien inventer, mais l’angle, les solutions, le ton du sujet peuvent varier…

Vous êtes prêt ? C’est parti !

Tout d’abord, choisissez le moment de la journée où vous êtes le plus créatif (personnellement, c’est le matin). Puis, isolez-vous ! Éteignez votre portable, supprimez le bruit de l’arrivée des messages sur votre ordinateur et fermez votre porte (si c’est possible). Enfin, concentrez-vous pour un remue-méninges efficace.
Écrivez le sujet en haut de la feuille et défoulez-vous : écrivez tout ce qui vous passe par la tête en rapport avec le sujet, évidemment ! Ni analyse, ni réflexion, ni jugement, laissez votre main écrire. Vous allez être surpris par la qualité de votre analyse et la diversité de vos idées. Ne posez aucune barrière à votre esprit. Si vous êtes vraiment coincé sur un sujet, consultez un dictionnaire analogique : il vous donnera tous les champs du possible autour d’un mot et relancera votre réflexion. Au bout d’une trentaine de minutes, vous devriez avoir fait le tour du sujet.

Phase deux : l'épuration

Prenez un stylo d’une couleur différente, et entourez les mots importants, les expressions qui vous semblent intéressantes. Hiérarchisez et classez vos idées en partant des plus importantes avec des numéros, des flèches. Prenez une feuille vierge (papier ou informatique) et commencez à rédiger vos titres de paragraphe (ou chapôs) avec une idée, développez ensuite votre idée dans le paragraphe. N’hésitez pas à donner des exemples, à illustrer vos propos de photos ou de graphiques.

Laissez reposer quelques heures (voire une journée) et reprenez votre feuille : relisez, corrigez, épurez. Rédigez votre introduction (elle présente l’objet de votre article et l’importance du sujet) et votre conclusion (elle ouvre sur d’autres sujets). Trouvez le titre de votre article. Un titre accrocheur est en grande partie ce qui attirera le lecteur vers votre écrit. Publiez… Et le tour est joué !