Les caractères spéciaux œ et æ

Ne pas écrire œ ou æ dans certains mots est considéré comme une faute d'orthographe. Ces mots ne sont pas nombreux, mais il faut les connaître car votre correcteur automatique ne les relèvera pas forcément.
œ
  • prononcés  « é » : cœlacanthe, cœlentéré, fœtus, œcuménique, œdème, œdicnème, Œdipe, Œniadæ, œnochoé, œnologie, Œnone, œsophage, îles Phœnix (mais Phoenix en Arizona) ;
  • prononcés  « ai » : œstrogène, œstrus ;
  • prononcés  « eu » ouvert : bœuf, chœur, cœur, manœuvre, mœurs, œil, œillet, œrsted (unité électromagnétique du nom du physicien danois Hans Christian Ørsted), œuf, œuvre, sœur ;
  • prononcés « eu » fermé : bœufs, œufs, nœud, vœu.
Les noms coefficient, coexistence, incoercible, moelle, Goebbels, Goethe, Goering, Koestler n'ont pas cette lettre double.
æ se prononce "é" et ne se trouve que dans des mots d'origine latine : 
 
  • cæcum ;
  • lapsus linguæ
  • (ad vitam) æternam ;
  • (curriculum) vitæ ;
  • ex æquo ;
  • et cætera ;
  • tænia ;
  • le prénom Lætitia.
 
Certains mots en se francisant remplacent æ par é : le cæsium devient le césium.
Attention, la majuscule est double, même manuscrite comme dans Œdipe.
 

blog communication prononciation oe ae